Sudanese Model #1

Les polémiques du monde de la mode sont souvent “taggées” futiles et superficielles. Même si j’admets que le débat actuel “succomber ou pas à la mode des clogs – sabots-” ne vole pas très haut, je persiste à penser que certaines questions volent très haut – trop haut peut être ?

L’une des dernières grosses polémiques en date soulève la question de la place des femmes non blanches dans l’imagerie populaire occidentale. Cette question persiste à se poser malgré les années de questionnements divers et variés émis par des acteurs éminents de la mode et de la société publique.

A mon sens cette polémique n’aboutit à rien car peu de médias prennent véritablement le temps d’analyser le pourquoi du comment et les véritables raisons pour lesquelles avoir peu de représentations positives de femmes non blanches peuvent constituer un problème.

Dans un large nombre de cultures, la couleur blanche est associée à des images positives de douceur, candeur, pureté, lumière. A l’opposé les couleurs sombres sont souvent signes d’inquiétude, de trouble et de sobriété. Ceci est un fait culturel qu’ il serait difficile de changer ou faire évoluer (sans y consacrer plusieurs générations de bouleversement culturel volontaire).

Deuxième fait à noter, dans notre monde actuel, l’attrait du développement économique du monde occidental se fait ressentir partout. Les modèles sociaux, célébrités et autres symboles de succès européens ou américains ont peu a peu pénétré un grand nombre d’autres pays et sociétés. Les faits et images véhiculées dans l’imagerie populaire occidentale ne s’addressent donc plus seulement aux seuls habitants de ces pays. Elles sont très souvent utilisées et re-appliquées dans des marchés totalement différents.

Les Kate Moss, Milla Jovovich et autres representants de marques deviennent ainsi très souvent (de manière consciente et/ou inconsciente), des symboles de luxe, beauté et aspiration.

Le débat n’est donc pas à mon sens uniquement une question de savoir si tel mannequin ou tel image d’une marque est noir, blanc ou jaune. C’est un débat qui porte sur l’importance de l’image que les gens ont d’eux mêmes et de leur culture; le pouvoir qu’une image a sur leurs valeurs et la transmission d’un certain sens de fierté aux générations à venir; le sens du soi et  l’appréciation du fait que l’on n’est pas différent d’une norme, les autres normes ne sont juste pas suffisamment appréciées et/ou mises en exergue. A suivre donc…

En illustration: superbes images de la Soudanaise Angelique Ajak Deng.

Tags: , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: